Mon pot au feu d'hiver!

Publié le par Christel

Chez nous le pot au feu est un plat de fête, de partage et d'équilibre*, si, si!

potfeu-8.jpg

* à condition de ne pas se gaver de sauce, d'os à moelle et de profiter des légumes et du bouillon, bien sûr!

 

Même nos 3 chatons trouvent leur bonheur dans le choix des légumes proposés, se régalent en croquant une tartine d'os à moelle et apprécient la sauce gribiche dans laquelle ils trempent viande et carottes!

 

Le pot au feu a donc été le plat d'accueil de nos hôtes pour Noël et revient plusieurs fois dans la saison hivernale!

J'en prépare toujours une bonne quantité pour accomoder les restes dans des recettes tout aussi appréciées: Parmentier, lasagnes, bouillons et soupes de légumes...

 

Il existe moult recettes sur la blogosphère. J'ai moi même été élevée au pot au feu avec les légumes du jardin s'il vous plait  et comme je prépare ce plat réconfortant d'hiver depuis quelques années, l'enrichissant avec des petits trucs en + glanés au cours du temps, je ne résiste pas aujourd'hui à vous en livrer ma recette:

 

Tout d'abord mes 6 règles d'or:

 

1- Du boeuf tu choisiras, mais avec du paleron et du gîte pour le moelleux et un soupçon de plat de côte pour le goût!

2- Des légumes d'hiver tu privilégieras mais avec une touche d'exotisme piquée à mon amie Marianne depuis son pot au feu mitonné à Jurvielle: la patate douce qui en surprendra plus d'un. Le grand classique de mes autres légumes: carottes, poireaux, navets, chou vert (frisé) ou blanc, pommes de terre, ainsi qu'une branche de céleri.

3- D'une sauce gribiche tu l'accompagneras, le petit plus pour convertir les moins fans à ce plat goûteux!

4- Des crudités tu ajouteras, pour en faire un plat complet et dans la tradition familiale alsacienne: carottes, céleri rémoulade, et chou rouge râpé, c'est le must!

5- De l'os à moelle, tu n'oublieras pas... Pour en faire de somptueuses tartines sur du pain de campagne grillé avec un soupçon de fleur de sel !

6- Une grande quantité tu prépareras, pour servir un bon bol de bouillon à tes convives et pour faire avec les "restes" de bons dîners réconfortants pour la semaine!

 

  6 personnes ♦ 1h préparation  environ ♦ 1 heure de cuisson en cocotte minute +30 minutes ♦ à préparer un jour à l'avance

potfeu-005.jpg

1,2 à 1,5 kg de viande de boeuf: paleron, gîte et

un peu de plat de côtes (sec mais donnant du goût!)

3 os à moelle

6 carottes au moins

4 poireaux

6 navets

6 pommes de terre

1/2 chou frisé ou blanc

1 patate douce

1 branche de céleri

1 bouquet garni

poivre en grains

1 oignon planté de 2 clous de girofle

Crudités: 1/4 de chou rouge, 1/3 céleri, 3 carottes

Sauce gribiche: 1 oeuf, 5 cornichons, 10 câpres, 1 échalote (facultatif),

persil haché, 1 càc de moutarde forte, mayonnaise

 

  1. La veille, cuire la viande: Poser les morceaux de viande dans la cocotte recouvrir d'eau froide. Ajouter le bouquet garni, l'oignon, le céleri, saler. Mettre quelques grains de poivre dans un peu de gaze ou dans une cuillère à thé. Les ajouter. Porter à ébullition. Ecumer puis fermer la cocotte et cuire sous pression 45 minutes. Mettre au frais jusqu'au lendemain.
  2. Le jour J: Préparer les légumes: Laver, peler et relaver tous les légumes. Couper les carottes, les pommes de terre et les navets les plus gros en deux, découper la patate douce en six morceaux. Oter les parties dures des feuilles de chou, ficeler les feuilles ensemble avec de la ficelle de cuisine. Couper les poireaux en deux dans le sens de la longueur, les réunir en un ou deux  paquets, les ficeler.
  3. Dégraisser le pot au feu. Ajouter les légumes en mettant le chou au dessus. Mettre à chauffer. Cuire sous pression 1/4 d'heure environ.
  4. Dans une casserole distincte, recouvrir les os à moelle d'eau froide. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux trente minutes.
  5. Râper/émincer les crudités: Les mettre dans des 3 bols, assaisonner avec une vinaigrette maison pour les carottes et le chou et d'une rémoulade au fromage blanc et citron pour le céleri. Pour celui-ci, il est préférable de préparer la sauce en premier, puis de râper le céleri directement dans la sauce afin d'éviter qu'il ne noircisse.
  6. Préparer la sauce gribiche, j'avoue c'est une sauce gribiche 50% maison seulement.... je ne suis pas la reine de la mayonnaise!: Cuire l'oeuf dix minutes dans de l'eau bouillante. L'écaler et le couper en petits morceaux. Hacher les cornichons, l'échalote et les câpres au couteau.
  7. Mélanger dans un bol avec l'oeuf, ajouter la moutarde, le persil haché et suffisamment de mayonnaise (mais pas trop) pour obtenir une sauce épaisse et onctueuse. Rectifier l'assaisonnement. Réserver au frais.
  8. Présenter un plat avec la viande, un autre avec les légumes.
  9. Servir à part le bouillon dans des petits bols.
  10. Griller des tranches de pain de campagne, poser de la moelle très chaude dessus, saupoudrer de quelques grains de fleur de sel et servir de suite.

La preuve en images que mon bouillon n'est pas gras!potfeu-11.jpg

 

Et si vous êtes fan de photos, je vous conseille de participer au concours organisé

par Magazine-video.com.

Au mois de janvier, le thème est C'est la fête!

J'ai déjà quelques idées dans mon panel de photos gourmandes, et vous?

Allez donc voir ici le règlement!

Publié dans Plats complets

Commenter cet article

femme russe orléans 17/01/2013 08:44

Magnifique recette !!