Confitures d'été: cerises, abricots à la vanille, pêches blanches aux groseilles et framboises

Publié le par christel

L'été dernier, point de confitures maison... J'ai consacré mon temps libre à mes révisions pour mon BTS de diet.

Résultat: J'ai brillamment obtenu mon examen, mais les stocks sont au point mort et j'ai du piquer dans les réserves des parents: fraises, framboises, groseilles du jardin, mûres sauvages, c'est pas mal non plus!

Cette année, vacances et organisation au top: j'ai négocié les abricots au marché de mon village, j'ai profité des magnifiques cerises pour "confiture" du marché de valence d'Agen à 2 euros le kg et ai aussi rapporté un plateau de goûteuses pêches blanches de Mr Clara! Quelques groseilles du jardin en plus et voilà trois belles confitures pour apporter l'été à nos petits déjeuners d'hiver!

confitures-005.jpg

 

Les proportions: environ 600-650 g de sucre par kg net de fruits

Cerises: 3 kgs de cerises, soit 2.5Kg net, 1.5 Kg de sucre cristallisé, le jus de deux citrons, 2 g d'agar-agar

Abricots: 2 kgs d'abricots soit 1.7 Kg net, 1.2 Kg de sucre cristallisé, le jus d'un citron et demi, une gousse de vanille

Pêches blanches, framboises et groseilles: 2 Kg de pêches blanches (soit environ 1.5 kg net), 300 g de groseilles, 300 g de framboises, 1.3 kg de sucre cristallisé, une branche de menthe du jardin

 

 

confcerises-003.jpg

J'ai procédé cette année à la manière de Christine Ferber, la reine des confitures!

Le principe est le suivant:

  1. Préparer les fruits, les découper si besoin et les mélanger dans un grand saladier avec le sucre, le jus de citron. Couvrir d'un film alimentaire. Gratter la gousse de vanille et la mettre ainsi que les graines dans la préparation d'abricots.
  2. Laisser reposer 1 heure.
  3. Verser dans la bassine à confiture (ou une grande cocotte) et porter à ébullition.
  4. Remettre la préparation dans le saladier, couvrir et laisser reposer toute la nuit.
  5. Le lendemain, égoutter les fruits. Recueillir le jus dans la bassine et le porter à ébullition. Laisser cuire à feu doux pendant une quinzaine de minutes, puis ajouter les morceaux de fruits. Prélever un peu de jus, laisser tiédir. Si la consistance est trop liquide, ajouter l'agar-agar, mélanger, reverser dans la bassine et porter une dernière fois à ébullition.
  6. Mettre en pots, en suivant mes explications ici. Oter la branche de menthe, mais conserver la gousse de vanille et la répartir sur plusieurs pots.

confitures-009.jpg

A noter l'astuce de Christine pour les abricots: Après la première ébullition et lorsque le mélange est refroidi, on ôte les peaux des fruits qui ont juste été coupés en deux. Pas de peau acide et un aspect compoté tout à fait agréable.

 

Bon, sur ce, je vais maintenant bientôt revenir de mon séjour en pays breton... Et oui, pendant que je fouinais dans les rochers de l'océan du golfe du Morbihan à la recherche de quelques palourdes et autres coquillages, mes recettes se publiaient toutes seules comme des grandes! Bravo aux techniques modernes!

Qui sait, j'aurais peut-être dans mes bagages quelques recettes sympas à partager avec vous!

Publié dans Desserts

Commenter cet article

Véb 30/07/2012 22:01

Le we dernier j'ai confituré aussi à tout abricot, pêches et fruits rouges mais point de cerises mon cerisier boude et sur le marché les moins chères sont à environ 6 € alors j'en ai fait
l'impasse. Biz bien cordiale rien de tel que des confi maison hum la régalade

pat 23/07/2012 09:22

je trouvais aussi que tu avais fait bien vite depuis samedi soir pour préparer
toutes ces confitures !

christel 23/07/2012 09:39



N'est ce pas... Depuis j'ai réfléchis à qq recettes bretonnes pour suivre... avec du crabe ou du lait ribot (par ailleurs très bon!)