les graines germées

Publié le par christel

Le père Noêl avait cette année dans sa hotte un germoir. Il l'a déposé dans mon petit soulier, comme par hasard...je l'ai donc sorti de sa boite, ai étudié attentivement le manuel, et ai entrepris de faire pousser mes petites graines...histoire de faire:

- comme les grands chefs...c'est super tendance les graines germées!

- le plein de vitamines et de sels minéraux!

- des travaux pratiques de bio avec les petits chéris!

Mission accomplie...voici le récit en étapes:

1ère étape: faire tremper  les graines une nuit, 1/2 journée suffit pour les plus petites comme l'alfafa (ci-dessus). C'est un très joli nom pour des graines de luzerne! Une cuillère à soupe, pas plus, pour remplir tout un étage du germoir, si, si!

2ème étape: les disposer sur un étage du germoir, et verser de l'eau en veillant à ce qu'elle coule vers l'étage du dessous, via le petit trou situé sous le chapeau rouge...l'eau résiduelle va suffire pour maintenir l'humidité nécessaire à la germination. Mettre le germoir dans un endroit lumineux (l'atelier avec sa fenêtre plein sud!) et à température ambiante. Les graines ont besoin d'une douce chaleur, comme moi!

Un arrosage matin et soir pendant 3 à 4 jours!

On alterne l'ordre des plateaux à chaque arrosage...

oh la la...mais ça pousse!

 

oh la la...mais ça se mange!

Résultat: c'est super joli! Ca croque sous la dent, le goût est agréable, doux pour l'alfafa, un peu plus prononcé pour certaines des graines du mélange. C'est prêt à servir, puisqu'il suffit de les passer sous l'eau avant de les déguster. Ca se conserve très bien quelques jours au réfrigérateur.

En plus, les chatons eux-même ont adoré l'alfafa...non seulement ils l'ont regardé pousser chaque jour, mais en plus ils l'ont mangé! je l'ai donc servi "à toutes les sauces": sur les crudités, avec les petits flans d'épinards...et tout simplement présenté à part dans un ramequin...ils ont pioché dedans tout au long du repas!

une semaine de pause histoire de ne pas les lasser, et on recommence!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article