La soupe de potiron en mille et un accords

Publié le par christel

Le potiron fait partie de mes hivers depuis ma plus tendre enfance. La soupe en particulier! Je me souviens encore des perles du Japon que ma mère mettait dedans, un nom pareil, cela ne s'oublie pas. J'aurais pu me lasser...et bien pas du tout! Ma petite famille a maintenant la joie, chaque hiver, de profiter de la saison du potiron...potiron, citrouille, connaissez-vous la difference, d'ailleurs? peut-être cela fera-t-il l'objet d'un prochain article si je me cultive sur le sujet!

En attendant, je connais mille et une façon d'agrémenter la soupe de potiron, en voici quelques unes:

D'abord, un petit rappel de la soupe de base:

un bon quartier de potiron pelé (vive le peleur version Véro, cela m'a changé la vie depuis le week-end dernier!), et coupé en gros morceaux.

Je fais cuire les morceaux à la vapeur ou à l'eau (dans ce cas, je recouvre d'eau et j'ajoute un bouillon de volaille), jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Ensuite, je garde les morceaux, je les mets dans le mixeur, j'ajoute du lait (pas trop pour garder la consistance épaisse que j'apprécie tant) et un peu du bouillon  de cuisson. J'ajuste l'assaisonnement avec sel et poivre, et hop le tour est joué.

Bon, cette version, c'est bien, mais cela manque d'originalité, allez-vous me dire...c'est juste, et c'est la que la touche de créativité maison intervient... Ce soir, j'ai ajouté 3 carottes cuites au potiron, avant de mixer le tout. Dans les assiettes, après avoir versé deux bonnes louches, j'ai saupoudré de curry, de parmesan, et j'ai posé délicatement une tranche de bacon tout juste poêlé...miam!

D'autres idées:

Côté association de légumes:

- quelques châtaignes cuites avec le potiron (prendre celle de Picard, qui sont déja épluchées...)

- un oignon rissolé et mixé avec

Côté épices:

- un peu de cannelle, de cumin ou de curry

côté présentation: c'est là que vous pouvez faire sensation...

- du parmesan et une tuile de parmesan posée délicatement sur l'assiette

- une fine tranche de lard ou de bacon poêlée, servie croustillante

- un filet de crème et des noisettes concassées et grillées

Le clou du spectacle et de loin ma préférée: des châtaignes mixées avec la soupe, un soupçon de crème pour accentuer l'onctuosité, une tranche de foie gras poêlé, quelques grains de fleur de sel et une tranche de pain de campagne grillée servie à côté ...l'entrée idéale pour votre menu de Noël!

Allez ne me remerciez pas, et surtout, régalez-vous!

Publié dans soupes

Commenter cet article