Confiture de fraises

Publié le par christel

Autant dire tout de suite, jamais ma confiture de fraises ne sera aussi bonne que celle de ma grand-mère! Il faut dire que les fruits viennent du marché de Mérignac et non pas de son jardin à 1200 m d'altitude au coeur du Beaufortain...si, si, 1200 m! Elle récoltait les fraises en juillet et après l'orgie de fraises nature, fraises myrtilles et de tartes aux fraises, on se régalait de confiture, miam!

De joyeux souvenirs!

Bon, je cherche donc à me perfectionner dans l'art de la confiture maison (il faut dire qu'à la maison, depuis 2 générations déja, on mange des confitures "maison"), et loin de vous donner La recette, je me contenterai de quelques conseils. En effet, j'ai moi même encore beaucoup à apprendre sur le sujet, et la qualité des fruits y est pour beaucoup dans la réussite de la confiture (c'est ce que je me dis toujours quand je rate la mienne!)

Mes 5 conseils pour les confitures de fraises et d'autres fruits:

- laisser macérer les fruits coupés en petits morceaux 1 nuit avec le sucre, un papier sulfurisé sur la casserole

- la bassine à confiture, ou alors une cocotte le plus large possible en tefal pour ne pas que cela attache. Il faut que la surface d'ébulition soit la plus grande possible par rapport à la hauteur occupée par les fruits et le sucre.

- pas trop de sucre (2/3 du poids des fruits en sucre en général), mais des petites choses en plus, en petite quantité: poivre de sichuan, zeste de citron vert, vanille, rhum...et toujours le jus d'un citron par kilo de fruits

- pas trop de cuisson, un peu de pectine en plus si nécessaire, mais juste en dernier recours si la confiture ne prend pas. Je préfère une confiture plus liquide (parfaite pour sucrer les yaourts) que trop compacte!

- pour les confitures avec morceaux, je laisse bouillir 5-10 minutes, puis j'enlève les morceaux avec l'écumoir, je laisse réduire le jus 5 minutes et enfin je rajoute les morceaux pour les 5 dernières mintues. Si cela ne semble pas prendre, j'ajoute un peu de pectine en poudre (diluée dans un peu de jus bouillant).

- des pots ébouillantés avant d'y mettre la confiture, couvercles compris. Je retourne les pots quelques mintues après les avoir remplis de confiture et fermés, puis je les remets dans le bon sens.

et puis, ne pas oublier de jolies étiquettes... et de les manger dans l'année. Les fraises en particulier changent vite de couleur perdent de la saveur avec le temps. Et puis aussi, tenter les associations de fruits, mais pas plus de deux, à l'exception de la confiture de 4 fruits rouges de la maman de mon amie Stéphanie qui est dans le top 5 de mes confitures préférées!

Publié dans Desserts

Commenter cet article