Ma rouille d'encornets à la sétoise

Publié le par Christel

Ma rouille d'encornets à la sétoise

Après avoir envisagé de préparer un tagine, puis du confit de canard, puis des keftas, puis un curry indien, j'ai finalement opté pour une rouille d'encornets, histoire de faire plus couleur locale pour mes invités parisiens et aixois!

Mais, est-ce possible lorsqu'on est normande, quand on n'a goûté qu'une fois ou deux la rouille, de savoir la faire et la réussir pour prévoir d'en préparer pour 20 personnes pour la communion de son fils Arthur? 

Et bien oui!

Lorsque j'ai dit à mon amie parisienne en vacances quelques jours à la maison que mon boucher m'avait proposé de faire le plat à ma place (je sais, pour un boucher, c'est pas banal!)... Celle-ci, choquée par l'idée que je puisse faire faire ce plat, m'a vite recadrée...

Du coup, j'ai illico testé ma nouvelle recette, bricolée à partir des discussions culinaires avec mon boucher (encore lui!) et mon poissonnier...

Le jury de mon premier essai ( constitué de mon amie parisienne et de mes 2 garçons) a dit que mon plat était une réussite... C'est donc avec assurance que j'écris de suite la recette, histoire de ne pas l'oublier d'ici le jour J!

Le jour J, c'était aujourd'hui, et mes 4 kgs d'encornets ont vite été engloutis... Il n'en reste pas même une lamelle pour mon déjeuner de demain!!!

Si j'en ai le courage, je ferai un prochain post sur ce repas de communion couleur locale... Une grande réussite!

Ma rouille d'encornets à la sétoise

5 personnes - préparation 20 minutes - cuisson 20 minutes

900 g de lamelles d'encornets, 250 g de soupe de poisson, 1 petit oignon, 1 gousse d'ail, 1 cuil à soupe de concentré de tomates, 1 branche de thym, 50 g de sauce rouille, 2 cuil. à soupe d'huile d'olive

  1. Peler les encornets et les couper en bandes fines et longues (1cm maxi sur 7-8 cm de long).
  2. Faire chauffer une large poêle, y déposer les lamelles. Elles vont rendre leur eau. Au bout de 5 minutes environ, retirer l'eau et réserver les encornets dans une assiette.   Saupoudrer de thym.
  3. Peler et hacher finement l'oignon et l'ail. Faire suer dans la poêle avec un peu d'huile d'olive puis mouiller avec la soupe de poisson. Diluer le concentré de tomates dans la sauce et laisser réduire une dizaine de minutes. Au bout de ce temps, ajouter les lamelles d'encornets pour les faire réchauffer. Eteindre le feu, lier la sauce avec la sauce rouille et servir de suite.

Pour les puristes de la rouille, je tiens à préciser que je n'ai pas du tout respecté la tradition: pas d'aioli maison, pas de pommes de terre, mais du riz... Qu'ils me pardonnent! Je suis prête à goûter la rouille dans sa pure tradition sétoise! Mais n'étant pas du terroir, je me suis permise quelques excentricités. Ils semble que mes invités en aient été ravis!

Ma rouille d'encornets à la sétoise
Ma rouille d'encornets à la sétoise

Publié dans Poissons

Commenter cet article

Celine 06/06/2016 15:37

Hum.. J'ai hâte d'essayer mais à quel moment on met le vin blanc... Merci

Christel 06/06/2016 21:02

en fait, on en met pas…J'avais dans l'idée de déglacer ma poêle au vin blanc mais à chaque fois, j'en avais plus!!!! et finalement, sans, c'est très bon aussi...

Véronique Cauchy 06/06/2016 11:35

Hum... un plat qui fleure bon les vacances, quand on est d'origine normande!!!

Christel 06/06/2016 11:49

N'est ça pas… c'est que nous avons tous pensé hier en le dégustant au jardin… Avec le flop flop de la piscine à côté! on a quand même de la chance!

LadyMilonguera 06/06/2016 09:17

Hummmmmmmm... j'ai faim devant ton plat !

Christel 06/06/2016 09:23

N'est ce pas… Il n'y en a plus!!!
Belle journée à toi!