Marmelade d'oranges

Publié le par Christel

Marmelade d'oranges

Rien de meilleur que de bonnes confitures maison... Il faut dire que j'ai été à bonne école en ayant que cela pour mes tartines lorsque j'étais petite.

A l'époque, je ne me rendais pas compte du bonheur de déguster des fraises et framboises du jardin, de la confiture de cerises données par les voisins et de la gelée avec des mûres glanées dans les sous-bois avoisinants. Seule la confiture de myrtilles et celle de fraises de mes grand-parents avaient la côte.

Maintenant, je me délecterai d'aller quelques heures cueillir les mûres et je ne passe pas un été en montagne sans aller à la recherche des myrtilles, entre deux randonnées!

J'ai repris le flambeau des confitures maison et essaie de varier pour ne pas lasser mes fins gourmets.

L'orange n'est pas leur fruit préféré, mais j'ai un petit faible pour ses notes amères et son parfum acidulé... Chaque hiver (ou plutôt chaque printemps, quand je sens que la saison touche à sa fin et qu'il est tant que je renouvelle les stocks!), j'en fait quelques pots. J'ai testé plusieurs recettes, dont celle de ma grand-mère qui faisait tremper les fruits dans l'eau pendant 4 jours avant de les cuire. J'ai finalement opté depuis deux hivers pour celle-ci, inspirée de Edda, du blog "Un déjeuner de soleil", l'un de mes blogs chouchous. Le principe est de recueillir les zestes d'un côté et les suprêmes de fruits de l'autre. J'avais peur que ce soit chronophage... Mais finalement, le résultat en vaut la peine. La confiture a une jolie transparence pleine de brillant et les zeste sont confits à souhait!!!

Allez, vite, faites aussi votre confiture d'orange avant que la saison ne soit passée...

Marmelade d'oranges

7 à 8 pots de 400 g, préparation 1 heure, cuisson 1 heure, facile mais un peu long

10 oranges bio (2,4 kg environ)= 1,4 kg pulpe, 4 citrons Bio, 1,2 kg de sucre, 1,2 l d'eau, éventuellement une cuillère à café d'agar-agar si la confiture peine à prendre

  1. Laver et sécher les fruits. Recueillir les zestes à l'aide d'un économe et retailler les longues bandes en fin filaments. Plonger les dans 1,2 l d'eau bouillante, sucrée avec 200 g de sucre. Laisser confire une vingtaine de minutes à feu doux.
  2. Peler à vif les oranges et récupérer les quartiers (suprêmes) à l'aide d'un couteau à dents. Réunir ceux-ci avec le jus recueilli lors de la découpe dans une grande casserole. Réunir les pépins dans une gaze ou un cuillère à thé. Presser les citrons et ajouter leur jus aux oranges.
  3. Ajouter les zestes et leur jus sucré aux fruits, ainsi que le reste du sucre (1 kg) et les pépins dans leur gaze. 
  4. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux en remuant souvent pendant 40 à 50 minutes. Vérifier la prise de la marmelade en en versant une petite cuillère dans une assiette froide et ajouter de l'agar-agar si comme moi, vous ne souhaitez pas la "surcuire" et concentrer sa teneur en sucre.
  5. Oter les pépins et verser la confiture dans des pots stérilisés 10 minutes au four à 100°C. Coller de jolies étiquettes sur les pots et offrez-en un ou deux aux copines ou à la maîtresse d'école du petit dernier avant de préserver le stock pour vos futurs petits-déjeuners!!!

 

Marmelade d'oranges
Marmelade d'oranges
Marmelade d'oranges

Publié dans Desserts

Commenter cet article

Alexandra 09/05/2016 12:53

Très bonne recette ! La couleur de la marmelade est magnifique et le gout... une tuerie ! Merci pour ce cadeau !

Recette 08/05/2016 14:17

Comme faisait ma grand mère... J'adore.
Cela me donne envie d'en faire.
Merci :)

Christel 08/05/2016 15:30

Il ne faut pas tarder, sinon il faudra attendre l'hiver prochain et ce serait bien dommage!!!
Bon dimanche!

florence 08/05/2016 11:43

j'ai hâte de l'essayer mais suis en plein révisions ....

Véronique Cauchy 08/05/2016 11:00

Pour moi, cette recette a un petit goût d'Angleterre - nos amis anglais adorent les confitures d'orange!