La fougasse d'Aigues Mortes d'Audrey, avec sa touche bretonne

Publié le par Christel

Depuis bien longtemps, je pensais faire une fougasse d'Aigues-Mortes, mais faute de recette et comme je n'avais pas sur le palais le souvenir précis de son goût, j'ai toujours remis cette opération à plus tard.

Jusqu'au soir où Audrey nous a apporté pour le dessert, une magnifique fougasse…

J'ai eu peine à en garder une part pour mon petit déjeuner du lendemain, tant celle-ci a eu du succès…

Car nous seulement elle était légère et avait les délicieux arômes de la fleur d'oranger, mais en plus, elle avait ce petit quelque chose en plus qui donne du pep's à chaque bouchée. Audrey est bretonne, vous avez donc deviné la touche subtile qui a rendu son dessert inoubliable!

Depuis, j'en ai fait à la maison, en vacances chez mes cousins normands, puis pour mes cousines bretonnes, et à chaque fois, la fougasse a rencontré un vif succès!

Audrey a bien voulu que je partage la recette avec vous, une recette simple et rapide à faire, parfaite pour les goûters entre amis ou en famille et pour les grandes tablées des vacances.

A noter que j'ai mis mon petit grain de sel, en diminuant la quantité de sucre dans la pâte, et cela ne nuit pas à la réussite de l'ensemble!

La fougasse d'Aigues Mortes d'Audrey, avec sa touche bretonne

Une bonne quinzaine de parts gourmandes - préparation 15 minutes - cuisson 15 à 20 minutes

Pour la pâte: 350g de farine, 140 g de sucre (vs 250 dans la version initiale), 3 oeufs, 1 sachet de levure chimique (vs 2), soit 11g (v2), 20 cl de crème fraîche liquide, 70 ml d'eau de fleur d'oranger

Pour faire croustiller le dessus: 60 ml d'eau de fleur d'oranger, 4 cuil. à soupe de sucre, 50 g de beurre fondu

 

pour le goûter, accompagné d'un smoothie!

pour le goûter, accompagné d'un smoothie!

  1. Préchauffer le four à 200°C (205°C normalement, mais mon four ne propose pas cette température!).
  2. Battre les oeufs entiers avec le sucre jusqu'à obtenir une mousse légère et blanchie. Incorporer la farine dans laquelle on aura mélangé la levure puis l'eau de fleur d'oranger. 
  3. Verser ensuite la crème en continuant à mélanger.
  4. Verser la pâte sur la plaque du four recouverte d'un papier sulfurisé.
  5. Mettre au four pour 10 minutes. Attention, il faut sortir la fougasse quand elle est déja à peu près cuite, sinon elle risque de retomber irrémédiablement, et la ça ne pardonne pas, j'ai testé pour vous!
  6. Mais il ne faut pas qu'elle soit trop cuite non plus en surface afin que les liquides s'imbibent facilement... Pas facile, j'en conviens, à vous de tester, vous trouverez vite le temps de cuisson idéal en fonction de votre four!
  7. Sortir la fougasse, imbiber au pinceau de fleur d'oranger, puis de beurre fondu et pour terminer, saupoudrer enfin de sucre. Remettre cinq minutes au four, jusqu'à ce que le dessus soit croûté et légèrement doré.
  8. Laisser refroidir avant de déguster!

Bonnes vacances à tous, surtout à ceux qui filent profiter du doux air de la Bretagne!

Publié dans Desserts

Commenter cet article

LadyMilonguera 18/09/2015 15:50

Hummmmmmm... Comme c'est bon ça !!! Je vais mettre la recette de côté de ce pas pour la refaire à mon tour.

Christel 18/09/2015 16:37

Diviser les proportions par deux si vous n'êtes pas une ribambelle de gourmands! C'est très additif comme gâteau!

Ivy 24/08/2015 20:37

Merci, je n'avais plus de lait alors j'ai pris les yaourts et la fougasse n'était pas très moelleuse mais le goût très bon! J'essaierai avec de la crème la prochaine fois.
Pour la cuisson des 5 dernières minutes, est-ce une croûte de sucre qu'on doit obtenir?
Encore merci pour ces recettes délicieuses avec de bons conseils expliqués!

Christel 24/08/2015 21:22

oui c'est bien de laisser croûter, c'est plus sympa à la dégustation!

Ivy 22/08/2015 17:28

Bonjour! Peut-on remplacer la crème fraîche par du lait?

Christel 23/08/2015 22:29

Une amie a essayé avec de l'huile à la place de la crème. La fougasse a bien gonflé mais était moins moelleuse. le lait est peut-être un bon compromis, ou une crème allégée, pourquoi pas! Bonne cuisine!