Dimanche 12 octobre 2014 7 12 /10 /Oct /2014 17:36

Histoire de partager nos souvenirs culinaires avec nos amis, j'ai déjà préparé plusieurs repas réunionnais, vous commencez à le savoir!

Un régal à chaque fois, depuis le punch jusqu'au dessert.

Un de mes grands plaisirs lors de notre séjour dans l'île a été d'arpenter les marchés (Saint-Paul, Saint-Pierre), dans tous les sens, avant d'acheter une ribambelle de samoussas tout chauds (poulet, porc combava, fromage, poisson, thon, avec ou sans piment), et d'aller les déguster en bord de mer avec une dodo citron pour les accompagner!

J'en rève encore! 

De retour à la maison, j'avais de nombreuses fois expérimenté les samoussas poulet, mais n'avait pas tenté ceux au fromage qui pourtant ont fait le régal de toute la famille. Dorénavant, pas de repas réunionnais sans samoussas au fromage.

J'ai agrémenté la recette de base (que du fromage) en épiçant les miens au piment d'Espelette, poivre noir et coriandre moulue. Je suis plutôt satisfaite du résultat!

De plus, exit la cuisson à la friteuse... Certes ce n'est pas très tradi de les faire au four, mais c'est beaucoup plus light!!!

 

24 samoussas ◊ préparation 20 minutes ◊ cuisson 20 minutes

 achards_14.jpg

150 g de gruyère râpé

75 g de fromage frais

1 pincée de poivre noir, de piment d'Espelette, de coriandre moulue

  1. Mettre tous les ingrédients dans un bol et mélanger le tout intimement pour former une pâte compacte. Le robot peut s'avérer utile si l'on souhaite gagner du temps!
  2. Plier les samoussas.
  3. Les enduire éventuellement d'un soupçon d'huile d'olive d'olive avant de les poser sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
  4. Enfourner pour 20 minutes environ. Servir chaud. 

Pour le pliage des samoussas, je vous propose d'aller le voir en images ici... j'ai testé les ateliers pliage de samoussas avec mes hôtes, les filles sont beaucoup plus agiles que les garçons, qui préfèrent s'en aller boire un verre au jardin. Les enfants (pour ceux qui sont motivés!) s'en sortent très bien!!!

chouchou_03_1.jpg

Pour les beignets chouchous, j'ai tout bêtement reprise ma recette d'accras de morue et remplacé la morue par du chouchou cuit, refroidi et bien égoutté. En général, je prépare la quantité de pâte de la recette et je congèle la moitié pour gagner du temps lors d'un futur repas.

Par Christel
Communauté : passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 7 octobre 2014 2 07 /10 /Oct /2014 14:51

Maintenant que je vous ai innondé avec des tas de recettes de là-bas, voici quelques compléments d'infos pour vous aider à cuisiner réunionnais sans pour autant y être allé!

Tout d'abord, je vois poindre votre question: mais où vais-je trouver tous ces ingrédients bizarres???

Il n'y en a pas tant que cela, j'ai des pistes à vous proposer pour trouver les produits un peu plus "exotiques":

- le safran peï, ou curcuma, se trouve partout, en grandes surfaces en version bio ou pas. Terre exotique en fait un très bon!

curcuma.jpeg

 

- le gingembre est dans le rayon "exotique" des grandes surfaces

gingembre.jpg

 

- le piment frais, idem, avec une préférence pour le piment cabri rouge. Attention, les graines sont très pimentées, il est donc préférable de les oter. Et surtout on se lave bien les mains avant et après y avoir touché, sans oublier de nettoyer aussi tous les ustensiles!

pimentcabri.jpg

 

- le massalé est un curry réunionnais, comme le colombo pour les Antilles. Si vous n'avez pas la chance d'en avoir ramené de la-bas, vous pouvez toujours en commander sur le site internet de ça Lé Dou, ou acheter celui de Albert Ménès, qui est très bien aussi.

massalé

 

- les chouchous, appelés également christophines ou chayottes, sont les fruits qui poussent partout sur des lianes. En gros de la "mauvaise herbe". Cela a le goût de la courgette, autrement dit, ça n'a pas beaucoup de goût! On en fait des soupes, des gratins et des beignets!

chouchou.jpg

 

- le gingembre confit se trouve dans les épiceries asiatiques

 

- le combava, mon préféré, est une sorte de petit citron à la peau toute fripée. On utilise essentiellement son zeste frais et citronné au léger parfum de citronnelle. On le trouve dans les supermaché asiatiques. Ne pas hésiter à en acheter plusieurs et à les mettre au congélateur. Il suffit alors de le zester congelé et de remettre ensuite le combava au congélateur pour une utilisation future. 

combava.jpg

 

- le lait coco, vous connaissez tous, il est souvent moins cher dans les épiceries asiatiques, j'en fait donc un stock quand je m'y rend, et si je n'utilise qu'une demi-boite, je congèle le reste!

 

- les feuilles de caloupilé... C'est autre chose, je les ai ramenées de là-bas, on peut les commander sur ça Lé Dou. On les appelle aussi cary, ou feuilles de curry. Dans certaines épiceries asiatiques, elles seront avec les épices. Sinon, vous pouvez toujours vous en passer!

24_caloupile.jpg

 

- les bouchons, bonbons piment et samoussas, si vous ne les faites pas vous même seront au rayon surgelés des supermarchés asiatiques.

 

Mes bonnes adresses:

Supermarchés asiatiques:

  • Paris Store, à Saint-Jean de Védas, rue R. Schumann
  • Asia Home, avenue de l'Europe à castelnau le Lez

Sur internet: 

 

Les idées de menus:

Pour commencer:

Un punch Planteur ou un Ti' Punch, avec quelques beignets chouchous, des samoussas boudin/banane, poulet, porc  ou fromage, des bonbons piment, des bouchons

 

En entrée:

  des achards, bien sûr

achards 14

 

En plat:

du cari Poulet, du massalé, du cari espadon au combava, du cari de thon ou le fameux rougail saucisses

rougail-carri 01

accompagnés bien sûr avec du "grain" et du riz blanc

sans oublier les condiments pimentés: rougail tomate, pistache (ou dakatine) ou citron

 

Pas de fromage dans le classique menu réunionnais

 

Un petite douceur pour finir, avec un flan coco, une glace coco ou une glace gingembre/miel!

flan-coco-001

Bon voyage culinaire au bout du monde...

N'hésitez pas à emmener famille et amis, c'est encore plus sympa!

Par Christel
Communauté : passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Vendredi 3 octobre 2014 5 03 /10 /Oct /2014 10:10

Le cari espadon est ma nouveauté 2014, surtout à cause de ce zeste de combava déjà fort apprécié dans mon plat de filet de julienne sauce vierge au combava.

A accompagner bien évidemment du riz blanc, mais aussi et surtout du "grain". Classiquement pois du cap ou lentilles, je préfère la version lentilles blondes; Ne pas oublier les rougails, ce sont eux qui sont pimentés et non le plat, comme cela libre à chacun de mettre "le feu" à son plat ou de rester sage!

5 à 6 personnes ♣ Préparation 40 minutes ♣ cuisson 30 minutes au moins

rougail-carri_07.jpg

500 de longe d'espadon

1 verre à moutarde de lentilles blondes

2 à 3 verres de riz 

4 tomates

1 gros oignon doux ou 2 petits (pour le cari et les lentilles)

1 càs d'huile d'olive

1 noisette de gingembre frais râpé

Curcuma, massalé, ail, feuilles de caloupilé (ou de curry-facultatif)

quelques zestes de combava finement râpés

1 branche de thym

1 verre de lentilles blondes 

rougail citron: 1 demi-citron jaune, piment cabri, 1 càs d'huile d'olive

rougail-carri_11.jpg

  1. Peler l'oignon et le couper en petits dés. Dans une cocotte, faire chauffer l'huile, ajouter la moitié de l'oignon et le laisser fondre à feu doux. Ajouter les épices, les tomates en cubes, mélanger et laisser mijoter au moins une vingtaine de minutes à couvert.
  2. Pendant ce temps, préparer les "grains": Rincer les lentilles, les mettre dans une casserole d'eau et porter à ébullition. Laisser cuire 10 minutes puis égoutter. Dans la casserole, faire revenir le reste de l'oignon, avec une bonne pointe de couteau de curcuma, de massalé, une noisette de gingembre râpé et une branche de thym. Après quelques minutes, ajouter les lentilles, couvrir largement d'eau et laisser mijoter le temps qu'il faut pour que les lentilles soient archi-cuites!!! Ce sont elles qui vont apporter la partie sauce bien utile pour humidifer le riz et le rendre encore plus goûteux!
  3. 20 minutes avant le repas environ, couper l'espadon en cubes de 2 cm de côté, en ayant pris soin d'enlever la peau s'il en reste.
  4. Préparer le riz: Faire cuire deux à trois verres de riz blanc au cuit-vapeur (en l'ayant bien rinçé!) ou à l'eau salée.
  5. Ajouter le poisson à la sauce, mélanger pour l'enrober des épices et laisser mijoter un bon quart d'heure. Servir.
  6. Pour le rougail citron, mélanger 1 demi-citron coupée en petits dés avec quelques pointes de piment cabri haché et une cuil. à soupe d'huile d'olive. Réserver jusqu'au repas.rougail-carri_01.jpg
Par Christel
Communauté : passionnés de cuisine - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Je participe à:

 

logonutrinet

 

reseau-tampon-rose 

 

Recettes de cuisine

 

Ma Page sur Hellocoton

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés